"Valorge" est à vendre.

Et voilà le travail! Après quelques semaines à poncer, gratter, peindre, rénover...une façade toute neuve, ou presque.

Idéal chevaux ou projet tourisme vert. 
20 mn de Roanne, à proximité de Charlieu, corps de ferme comprenant:
- Une maison d'habitation entièrement restaurée dans le respect des matériaux traditionnels, 5 chambres, bureau en mezzanine, salon, cuisine aménagée, salle d'eau avec wc à l'étage, au rdc une buanderie avec douche et lavabo, un wc . Combles facilement aménageables, un double chauffage central comprenant une chaudière bois avec ballon tampon de grande capacité, une chaudière fuel.
- Plusieurs caves, dont une grande cave voûtée. 
- Un grand couvert de 400m2
- Nombreuses dépendances
- Puits, four à pain...
Tous les toits ont été refaits à neuf en 2007.

Au calme, en position dominante, entouré de 3,3 hectares de prairie attenants, l'ensemble bénéficie d'une vue imprenable sur la campagne environnante. Accès direct sur de nombreux chemins, dont celui de Saint Jacques de Compostelle.  

                                                                       395 000 euros.

Une ancienne exploitation viticole

A l'origine, un grand couvert.

                L'exploitation est située sur la commune de Mars(42750) - oui, oui, ce n'est pas une blague-commune peuplée, non pas -j'en vois déjà qui rigolent- de Martiens mais de Moraillons. Même si la devise du pays est "5 clochers et 4 sans cloches", le village compte 564 âmes. A la limite du Brionnais-Charolais, il s'agit d'une terre d'élevage bovin(essentiellement des naisseurs-engraisseurs de broutards) qui se pratique sur des "terrains forts", c'est à dire suffisamment humides pour garder l'herbe verte en été.

L'architecture  rurale (ou vernaculaire) typique est le grand couvert, bâtiment carré de grande dimension(400mètres carrés au sol), au toit à 4 pans couvert de tuiles creuses et caractérisé par une structure porteuse en bois: la charpente repose sur des piliers, alors que les murs extérieurs n'ont pas de fondations. Essentiellement destiné au stockage du fourrage, on lui a souvent adjoint au 19°siècle une étable surmontée d'un fenil. Ils datent pour la plupart du 18° ou 19°siècles. Les quelques photographies du grand couvert du domaine ci-dessous vous permettront de mieux visualiser les points qui seraient restés obscurs;

 

L'exploitation viticole

La viticulture (vignoble du haut-beaujolais) a été abandonnée vers 1950. Quelques petites parcelles subsistent ici ou là de façon anecdotique. Il en reste des traces dans les bâtiments, dans lesquels l'habitation est souvent jouxtée d'un cuvage plus ou moins vaste, où l'on trouve l'ancien pressoir et d'une cave voûtée couvrant parfois(c'est le cas à Valorge) toute la longueur du bâtiment. 

Quelques photos ci-dessous.